Plastiques à bonne résistance chimique

La compatibilité et la résistance chimique ainsi la résistance à la corrosion comptent parmi les plus grands avantages des plastiques par rapport aux métaux. En choisissant la bonne famille de polymères, l’utilisateur peut affronter les conditions environnementales les plus agressives sans avoir besoin de protection supplémentaire telle qu’un traitement de surface, de la peinture ou une protection cathodique. Notre gamme propose des matériaux plastiques spécifiques résistants aux acides, des polymères résistants aux milieux très alcalins, y compris l’eau et la vapeur chaudes, ainsi que des plastiques résistants aux solvants. Les utilisateurs vont également pouvoir choisir un plastique équilibré, de bonne résistance chimique e adapté à une grande variété d'applications.


Les tableaux suivants montrent des limites de pH et des catégories de substances, à utiliser comme guide général pour la résistance chimique des plastiques, et indiquer dans quelle mesure il est possible d'utiliser les différentes familles de produits à température ambiante et sans charge mécanique.
*Les catégories renforcées en fibres de verre ont une résistance légèrement plus faible aux acides puissants par rapport aux catégories non chargées.
**LE PVDF réagit sensiblement au contact des alcalins chauds en provoquant des fissures  lorsqu’il est soumis à des contraintes mécaniques. Les limites d’exposition sont un pH 12 et une température de 40 °C, aucune des deux ne devant être dépassée.

Le terme résistance chimique est généralement utilisé pour décrire la résistance des matériaux aux effets des produits chimiques  

Dans la plupart des cas, une résistance chimique insuffisante se traduit par le gonflement ou le ramollissement du matériau, qui peut conduire à une perte de propriétés mécaniques et plus globalement altérer son bon fonctionnement. Les molécules du centre diffusent dans l’espace entre les chaînes de polymère en les éloignant les unes des autres. Comme la plupart des processus de diffusion dépendent de la température, les caractéristiques de résistance chimique doivent toujours être prises en compte en fonction de la température précisée par les conditions de test. Les utilisateurs doivent être particulièrement prudents lors de l’utilisation de polymères thermoplastiques amorphes, moins résistant, et qui peuvent entraîner la formation de fissures sous contrainte et la défaillance de pièces. La formation de micro-fissures risque en effet, sous l'influence de contraintes mécaniques, de s'étendre en réseaux plus larges.

Les critères les plus importants pour tester la compatibilité chimique sont la température, la concentration chimique, la période d’exposition et la charge mécanique. Le tableau suivant énumère les résistances de divers matériaux à différents produits chimiques, avec des tests standards réalisés en conditions atmosphériques standards de 23 °C/50% r.h. selon la norme DIN 50014.

Ces informations représentent l'état actuel de nos connaissances. Elles sont destinées à fournir des données sur nos produits et leur applications. Elles ne fournissent aucune assurance ou garantie légale sur la résistance chimique de nos produits et leur adéquation à des applications particulières. Toute propriété industrielle existante doit être respectée.

Si vous souhaitez connaître la résistance de nos matériaux en milieu sanitaire ou de stérilisation couramment utilisées dans les secteurs alimentaire, médical ou pharmaceutique, cliquez ici:
En cas de doute sur le milieux d'application, les concentrations chimiques, l'absence de donnée de températures, où dans le cas de plusieurs produits mélangés, nous recommandons fortement la réalisation  de tests spécifiques afin de vérifier le comportement du matériau ainsi que d'éventuelles interactions en conditions d’application réelles.